frise3  
newstitre_droite
24/12/2009 ---  Joyeux Noël (0)
13/11/2009 ---  Mise à jour 2.65.1 pour Ice & ... (0)
27/10/2009 ---  La mise à jour de Ice & Blood ... (0)
20/10/2009 ---  Mise à jour Ice & Blood : ce q ... (0)
02/10/2009 ---  Carte du monde de Sacred 2 mis ... (0)
02/10/2009 ---  Deux FAQs pour Ice & Blood (0)
titre_gauchebanner_img
Image aléatoire
Articlestitre_droite
Auteur : P.T.K
Rubrique : Fan-Fic
Note : Article pas encore noté [Noter cet article]
Article vu : 6650 fois [Commenter cet article]

Titre : L'ordre des choses (1ère partie)

Tout est si beau et si calme dans cette contrée. Mon père garde une parcelle de la forêt de la Tyriade. Je vis avec lui depuis mes premiers
pas dans ce monde, je n'ai jamais connu ma mère soi disant morte en me donnant la vie.Mes journées consistent à suivre mon père
dans la forêt et à surveiller l'équilibre naturel, compter les animaux et aussi chasser afin de ne laisser aucune espèce devenir trop imposante.
On demande souvent le calme. Mais quand le calme est trop présent, l'ennui devient vite insuportable. Le reste du temps je m'entraine à l'arc
sur des troncs d'arbres ou à l'épée sur des vieilles bûches placées à la verticale à cet effet. Nous habitons dans un ancien fort faît de bois et à présent
recouvert de mousse . Il servait autrefois à un avant poste, un groupe de tueurs d'orcs,des têtes en trophés sont encore dans certaines pièces.

Après un hiver rude passé à se cloitrer dans le fort et à ne sortir qu'occasionnellement,le printemps est un véritable renouveau.
Je peux enfin chasser quelques lapins pour le souper et me détendre aux abords des rivières. Mon père lui pesait la vie au jour le jour,
il vivait comme un animal, se levait, se nourissait et dormait.Il avait prit le rythme de la nature ne se souciant guère d'un début ou d'une fin.
Pour lui chaque jour était le même,seule la saison importait.

Enfin ma petite vie changea, un matin, un homme recouvert de fourrures vint rendre visite à mon père. Je me surpris à regarder plusieurs
fois afin de comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un ours. Ils semblaient se connaitre et tous deux partirent parler en forêt.
Mon père me parle guère, j'en viens à me demander si je ne suis pas fou à tenir une discussion avec moi même. Ses seules paroles
sont: "Bonjour fils" ou encore "Il m'a l'air succulent ce lapin". Je n'avais jamais vu personnes autre que lui depuis ma naissance,
les livres sont les seuls yeux que je peux avoir sur le monde. Il m'a forcer à apprendre à écrire et a lire, il dit que cela nous permet
d'avoir une mémoire, une trace dans la grande histoire des terres. C'est pour cela que je me suis mis à écrire ce livre afin que ma vie ne soit
pas oubliée lors de ma mort.

Le soir venu mon père revint avec l'homme, ils se dirigèrent vers moi.
"-Je te présente mon fils, il se nomme Irsul."
-Qui êtes vous lui demandais-je?
-Tu auras tout le temps de me connaître dit-il un léger sourire aux lèvres."

Mon père s'assit sur l'une des seules chaises du fort, l'autre homme restait debout et contemplait
la pièce.
"-Mon fils écoute, je ne t'es quasiment pas parlé pendant toutes ces années, j'ai suivi des règles.
-Mais quelles règles?
-Celle de l'équilibre!! répondis l'homme aux fourrures."
Il vint s'asseoir près de moi et commença à tout m'expliquer:
"-Vois-tu jeune homme, le monde est pour les hommes soi-disant coupé en deux.D'un coté le bien, de l'autre le mal, mais tout
ceci n'est qu'illusoire, la vérité est dans la neutralité! A des moments où le monde allait s'embraser, des groupuscules interviennent
et tentent détablir l'équilibre afin qu'aucune force ne prenne l'avantage.
-Mais le bien n'est-il pas la meilleure des solutions? Si le bien vient à gagner, le monde est protégé? m'exclamais-je.
-Loin de là garçon, le bien peut être aussi dangereux que le mal. Ton éducation, tu l'as faîtes toi même. Ton père t'as juste appris les rudiments,
ton idéologie c'est toi qui l'as mise en place.Les livres mis à ta disposition étaient des ouvrages neutres.
-D'accord je comprends. Mais qui êtes vous?
-Il est ton guide, celui qui fera de toi un gardien.Tu dois à présent partir avec lui et c'est en sa compagnie que tu découvriras le monde!
-Nous partirons cette nuit, prépare ce qui t'es nécessaire!"

Je voulais une vie plus intriguante et plus dynamique, me voila comblé! Laisser mon père ici ne me provoquait aucune peine,
c'était sont élèment, quand à moi je suis encore jeune mieux vaut profiter de cette occasion.Mais là tout allait trop vite,
je n'avais presque rien compris à leur histoire d'équilibre et de neutralité.Tout ce qui me plaisait, c'était de pouvoir aller enfin plus loin que cette forêt!

ps: Désolé voici la vrai version revu et corrigé et allongé. Promis je ne referai plus la même erreur ;)







 Commentaires :

Aucun commentaire pour cet article



Vous devez être membre pour commenter un article ou/et attribuer une note à celui-ci.